tout savoir bitcoin cyberplus

Le bitcoin est le premier réseau de paiement pair à pair qui fonctionnent grâce à ses utilisateurs. Il est décentralisé et n’a en conséquence aucune autorité centrale ou intermédiaire, comme une banque, ou autre lieu physique. Il s’agit d’un réseau de consensus distribué qui a permis l’existence d’un nouveau système de paiement et d’une nouvelle monnaie totalement dématérialisée, entièrement numérique : le bitcoin. En bref il s’agit d’argent liquide sur internet. Cyberplus revient sur sa création et son fonctionnement.

Qui a inventé le Bitcoin ?

Le bitcoin est à l’origine même de l’apparition de la crypto-monnaie : ce terme a été évoqué pour la première fois par Wei Dai, qui est un ingénieur en informatique, dans la liste de diffusion nommée « cypherpunks » en 1998. Il suggérait alors l’idée d’une nouvelle forme d’argent qui plutôt que faire appel à une autorité centrale, utiliserait la cryptographie afin de contrôler sa création et ses transactions. Wei tai est le créateur de la b-money qui est aujourd’hui vue comme le prédécesseur du bitcoin.

Le bitcoin a fait sa première apparition en 2009 dans une liste de diffusion alors créée par Satoshi Nakamoto. C’est cette même année que sera dévoilée la première version du logiciel bitcoin sur le site P2P Foundation. Il travaille alors dessus avec l’aide de plusieurs développeurs. Cependant, Satoshi Nakamoto quitte le projet fin 2010 sans en révéler plus à son sujet et désigne Gavin Andresen comme étant son successeur et lui confiant le projet.  Dès lors, la communauté du bitcoin s’est agrandie et une équipe de développeurs s’est approprié le projet en continuant de le développer de manière exponentielle.

En 2012, la Fondation Bitcoin est créée et est soutenue par des figures importantes du monde des nouvelles technologies, telles que Wences Casares.

L’inventeur du Bitcoin demeure à ce jour inconnu. On tient cette invention de Satoshi Nakamoto, mais nous n’avons aucune idée de qui est cette personne. Où vit-elle, est-ce une seule et unique personne, est ce une femme ou un homme ? Toutes ces questions sont restées sans réponse bien que certaines personnes ont tenté de revendiquer cette identité. Aucune trace de lui ou elle n’existe avant la création du Bitcoin, cependant son profil indiquait une origine japonaise et l’âge de 40 ans. Plusieurs journalistes, dont Leah McGrath Goodman du magazine Newsweek pensaient avoir retrouvé la trace de Satoshi Nakamoto, cependant chaque hypothèses ont été démenties par la suite.

A ce jour, nous ne savons toujours pas qui est Satoshi Nakamoto.

Le bitcoin, un électron libre

L’anonymat de Satoshi soulève souvent de nombreuses inquiétudes, notamment pour les personnes ayant du mal à comprendre le fonctionnement libre et ouverte du bitcoin.

En effet, le bitcoin fonctionne grâce à un logiciel dont les protocoles sont libres : on entend par là que le code source est ouvert (« open source » en anglais). Ce code source ouvert permet à tous les développeurs du monde de relire le code et d’à son tour lui aussi développer sa propre version du logiciel bitcoin.

On pourrait comparer Satoshi à l’inventeur du papier : il s’agit d’un outil dont tout le monde peut se servir et peut altérer, modifier, transformer à souhait, faisant de chacun le propre responsable de sa création. L’influence de Satoshi était limitée à l’adoption des changements par les autres personnes et il ne contrôlait en conséquence donc pas entièrement le bitcoin.

Qui est aux commandes du réseau Bitcoin ?

A l’exemple de la technologie de l’email qui n’appartient à personne, le réseau Bitcoin n’a personne à ses commandes.  Il est totalement libre et est contrôlé par l’ensemble de ses utilisateurs, qui viennent du monde entier. Les développeurs du bitcoin peuvent améliorer les logiciels du bitcoin dont ils sont les créateurs mais ils ne peuvent rien modifier dans le protocole du bitcoin. D’autant plus que chaque utilisateur est libre d’utiliser ou non quel logiciel il utilise, et la version de celui-ci. Les utilisateurs choisissent les logiciels selon les règles qu’ils imposent, en se conformant avec puisque le bitcoin nécessite un consensus total entre tous ses utilisateurs.

Comment fonctionne le bitcoin ?

Le logiciel bitcoin permet à ses utilisateurs de créer des adresses électroniques de paiement. Ces dernières leur permet dès lors de réclamer un paiement à un tiers, ou de lui envoyer de l’argent. Il s’agit là d’une véritable réserve de valeur. D’un point de vue simple et matériel, le bitcoin est une espèce d’application mobile ou logiciel ordinateur qui fournit un portefeuille à ses utilisateurs. Un peu comme une banque dématérialisée.

Derrière lui se cache une « chaine de bloc » ou « blockchain » en anglais, contenant chacune des transactions traités. Ces dernières sont rendues authentiques par la signature électronique de l’utilisateur, reconnaissant alors qu’il est d’accord pour envoyer ou recevoir des bitcoins. Chacun contrôle donc de son plein gré les transactions numériques.

Qu’est ce le bitcoin ?
Notez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici