Les 7 étapes indispensables pour créer une newsletter efficace

La newsletter, appelée aussi lettre d’actualité ou d’information, est un outil du marketing digital puissant mais complexe puisque son succès dépend d’un certain nombre de critères clés. De plus, il est difficile de se démarquer et de capter l’attention de ses contacts. Le monde de l’emailing est surchargé et les boîtes de réception débordent de newsletters.

Ainsi, comment réussir à se distinguer des concurrents de plus en plus nombreux et construire une newsletter impactante ?

Retrouvez ci-dessous toutes les étapes pour devenir le pro des newsletters.

Utiliser une plateforme emailing adaptée

Si vous souhaitez créer une newsletter performante et maximiser sa délivrabilité, vous devez passer par un outil emailing dédié. En effet, si vous essayez de délivrer vos campagnes avec une messagerie classique tel que Gmail, vous allez être confronté à plusieurs difficultés et obstacles.

Pour commencer, le nombre d’envois est limité, vous risquez ainsi de ne pas pouvoir l’envoyer à l’ensemble de vos contacts. De plus, vos newsletters atterriront sûrement dans les courriers indésirables des différentes boîtes de réception. Pire encore, vous serez potentiellement bloqués par ces messageries.

S’ajoute à cela le fait qu’il est impossible d’agencer votre newsletter comme vous le souhaitez. La mise en page est sommaire, ce qui est difficile de la rendre attrayante et à votre image. Vous ne pouvez pas non plus insérer un lien de désabonnement. Hors, c’est une notion obligatoire à mettre en place de ses campagnes.

En outre, avec une messagerie classique, concevoir une newsletter personnalisée avec des champs de personnalisation et automatiser ses envois est infaisable. Enfin, vous ne pouvez pas suivre vos performances et analyser les statistiques de vos différentes campagnes. C’est cependant essentiel pour connaître ce qui fonctionne, comprendre comment s’améliorer et savoir les modifications à effectuer pour ses futures newsletters.

Déterminer ses objectifs

Avant même de commencer à élaborer votre newsletter, vous devez vous demander pourquoi vous souhaitez l’écrire. Quel est son but ? À quoi sert-elle ?

Rappelez-vous, la newsletter est un bulletin d’information, son objectif est d’informer ses lecteurs, de leur faire part des actualités de l’entreprise, des produits, services et du secteur d’activité. Ce n’est donc pas un mail publicitaire, ne mettez pas en avant des codes promotionnels pour vendre. Les newsletters servent à créer et maintenir un lien avec ses contacts, indiquer que vous êtes la référence dans votre milieu et asseoir votre expertise.

Ainsi, est-ce que vous cherchez à générer du trafic sur votre site, renforcer la relation client ou encore réaffirmer votre expertise ? Votre contenu diffère selon vos objectifs.

Opter pour une liste de diffusion triée et segmentée

Pour maximiser votre délivrabilité et éviter d’être considéré comme spammeur, vous devez régulièrement mettre à jour votre liste de contacts. Contacts qui ont bien entendu consentis à recevoir vos newsletters, vous risquez sinon d’être punis par la loi.

Segmentez ensuite toutes ses personnes pour gagner en efficacité. Vous ne recherchez pas les mêmes résultats pour des newsletters B2B et pour des newsletters B2C. En segmentant, vous touchez efficacement vos cibles car vous leur envoyez un contenu qui leur correspond et qui est en corrélation avec ce qu’ils recherchent et ce qu’ils veulent connaître.

Concevoir un contenu unique, personnalisé et hiérarchisé

Pour créer un sentiment d’attente, le contenu que vous mettez dans vos newsletters doit être unique, pertinent et surtout exclusif. Les informations que vous communiquez ne doivent pas être sur votre site internet ou sur vos réseaux sociaux pour que vos abonnés aient le besoin d’ouvrir et de lire vos newsletters pour accéder à vos actualités.

Si vous manquez d’inspiration voici ce que vous pouvez mettre comme contenu :

  • Astuces et conseils concernant vos produits et services
  • Faites une FAQ avec les questions récurrentes
  • Présentez certains de vos clients et leurs témoignages dans les newsletters BtoB pour que les prospects puissent se projeter
  • Relayez les enquêtes et les données chiffrées de votre secteur d’activité
  • Informez vos destinataires de vos évènements et actualités

Dans tous les cas, votre contenu doit être cohérent avec ce que vous faites et l’image que vous renvoyez. Il doit apporter de la plus-value aux lecteurs. N’hésitez pas non plus à le personnaliser en fonction de vos contacts (prénom, ville, …) pour humaniser votre email et renforcer la relation client. Ils se sentent ainsi uniques et importants. De plus, un objet d’email personnalisé permet aussi d’avoir de meilleurs taux d’ouverture (plus de 50% !), parfait pour avoir rendre sa newsletter plus performante.

D’autre part, évitez d’utiliser une adresse d’expéditeur no reply. En plus de renvoyer une image négative, les destinataires sont plus méfiants et risquent de ne pas ouvrir votre bulletin d’information.

Enfin, mettez toutes les informations importantes dès le début du mail, au-dessus de la ligne de flottaison. Puisque le temps d’attention des destinataires est relativement court, ils doivent avoir accès aux éléments primordiaux sans scroller.

Laissez parler votre imagination

Au niveau de la mise en page et de l’identité visuelle, pour que vos prospects et clients vous reconnaissent aisément, utilisez dans vos newsletters la même charte graphique de vos autres canaux de communication (couleurs, typographie). Ajoutez aussi des vidéos, gifs, photos qui vous ressemblent. Les médias permettent d’illustrer vos propos, d’aérer le texte et de faire passer efficacement des messages. D’ailleurs, plus de 20% des spécialistes du marketing sont persuadés que la mise en page des campagnes emailing améliore l’engagement.

En outre, pour encourager vos lecteurs à passer à l’action et donc être plus performant, insérez des call-to-action contrastés et bien visibles. N’hésitez pas à mettre des verbes d’actions sur les boutons et utilisez la première personne pour impliquer davantage les abonnés à votre newsletter.

Pour terminer, votre design doit être responsive, c’est-à-dire qu’il doit s’adapter automatiquement en fonction des différents supports (smartphone, tablette et ordinateur). Sinon, vous perdrez drastiquement en efficacité, puisque les emails qui ne sont pas optimisés sont effacés presque systématiquement par les destinataires.

Définir sa fréquence d’envoi et envoyer au moment propice

La fréquence d’envoi d’une lettre d’information varie selon les entreprises et leurs actualités. C’est pourquoi une newsletter peut très bien être hebdomadaire, bimensuelle ou encore trimestrielle. Néanmoins, la régularité est extrêmement importante puisqu’elle permet d’installer un rythme, de se positionner auprès de ses prospects et clients et de créer de l’attente.

De plus, il faut aussi réussir à envoyer sa newsletter au moment opportun, quand vos destinataires sont les plus réceptifs pour ouvrir, lire et passer à l’action. S’il est conseillé d’envoyer ses campagnes emailing le mardi, mercredi ou jeudi, cela dépend de votre secteur d’activité et de votre cible. À vous de tester ce qui vous convient le mieux.

D’ailleurs, certaines plateformes emailing le font pour vous avec l’envoi prédictif. Un algorithme analyse les meilleurs jours et horaires pour envoyer les campagnes d’après vos contacts et leurs habitudes.

Gagnez en efficacité en testant votre newsletter

Pour vérifier que la délivrabilité de votre newsletter est bonne, que les liens fonctionnent, que le contenu s’affiche correctement ou encore pour observer le contenu et la mise en page sous un autre angle, il est important de tester sa campagne avant de l’envoyer à ses contacts.

De plus, pour qu’elle soit plus performante, faites du split testing. Le but est d’envoyer à deux échantillons deux versions d’une même campagne. Un élément change, cela peut être l’objet qui est différent, un CTA qui est placé à un autre endroit, et la version avec les meilleurs résultats est envoyée au reste de vos contacts. C’est une étape clé puisque les entreprises qui font des tests A/B obtiennent un rendement jusqu’à 37% supérieur à celui des entreprises qui ne font pas de split testing.

Élaborer sa newsletter avec un service emailing professionnel, fixer ses objectifs en amont, cibler, créer un contenu impactant et unique, envoyer au bon moment et tester, ce sont toutes les étapes primordiales pour créer une campagne newsletter efficace. Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour faire la différence et avoir de meilleurs taux d’ouverture, de clic mais aussi de conversion. À vous de jouer !

Laisser un commentaire