Chaque génération a ses points de repère dans sa propre histoire, ses chansons marquantes, ses films cultes, ses modes vestimentaires de référence, mais aussi et surtout ses jeux vidéo. Les quadragénaires d'aujourd'hui, ceux qui sont les premiers à jamais avoir eu une console de jeux entre les mains, se revendiquent auprès de leurs enfants et des amis de ceux-ci, de ce statut de pionniers. Pourtant peu nombreux sont ceux qui, à l'époque, disposaient de machines chez eux, contrairement à ce qu'il en est aujourd'hui des enfants et des adolescents, qui ont tous ou presque au moins un device qui soit à eux, et à personne d'autre. Dès lors, eux aussi ont leurs propres références et leurs chasses gardées.

Minecraft, le jeu d'une génération

Dans l'histoire du jeu vidéo, on compte un certain nombre de grands succès, qui ont marqué une voire deux ou trois générations de gamers. Ainsi Mario, Zelda ou Donkey Kong tout comme Doom, Final Fantasy ou encore Resident Evil ont vu les adolescents des deux dernières décennies du vingtième siècle passer des mercredis et des nuits devant leurs écrans allumés. Mais le jeu qui aura marqué la génération des premiers gamers de notre siècle, c'est sans conteste l'extraordinaire jeu que l'on nomme Minecraft. Celui-ci est tout bonnement sans égal, tant il offre de possibilités à ceux qui s'en emparent.

Fabriquer, construire, combattre

Avec Minecraft, on peut passer des heures à construire l'univers dans lequel va évoluer le personnage que l'on manipule, et rien que pour cela ce jeu dépasse tout ce que nous avions connu. Ainsi on peut se connecter et construire un monde à plusieurs, avec ses amis. Il n'est plus seulement question de combattre des monstres plus ou moins effrayants ni d'intégrer une armée chargée de tuer des zombies qui on, non là il s'agit d'utiliser sa tête autant que ses mains, et d'apprendre à devenir un véritable développeur. Parce que c'est cela, qui est filigrane en permanence dans Minecraft : on réfléchit, on code et on construit.

L’incroyable succès du jeu Minecraft
5 (100%) 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici